Garde d’enfant : tout savoir sur l’embauche et les droits

Vous souhaitez faire garder vos enfants à domicile, de temps en temps ou régulièrement ? Découvrez nos conseils et démarches administratives à suivre afin de réussir l’embauche de votre garde d’enfant. 

1. Baby-sitter ou garde d’enfant ?

Quelle est la différence entre un baby-sitter et un garde d’enfant à domicile ? On vous dit tout :   

  • Baby-sitter : il surveille et assure une présence occasionnelle de courte durée auprès d’un ou plusieurs enfants de plus de 3 ans 
  • Garde d’enfant A : il s’occupe d’un ou plusieurs enfants de plus ou de moins 3 ans, nettoie et range les espaces de vie de l’enfant, surveille la réalisation de ses devoirs.  
  • Garde d’enfant B : en plus des tâches du garde d’enfant A, il s’occupe de l’entretien du linge de l’enfant (tri, lavage, repassage, rangement).  

Le garde d’enfant s’occupe des enfants chez eux ou en se rendant directement chez les parents. Un mode de garde pratique pour les parents comme pour les enfants ! 

Contrairement aux assistants maternels, un garde d’enfant n’a pas besoin de disposer d’un agrément.  

2. Comment trouver un salarié garde d’enfant ou baby siter ?

C’est décidé, vous souhaitez faire garder vos enfants à domicile ! Il va maintenant falloir trouver la perle rare.  

Première étape : rédiger votre annonce

Avant de contacter des candidats potentiels, il faut faire un point sur votre besoin : combien d’enfants à garder ? s’agit-il d’une garde d’enfants régulière ou occasionnelle ? quelle durée ? Quel budget ? Quelles tâches allez-vous confier à votre salarié ? 

Cette étape est importante. Elle vous permet de faire le point sur votre besoin. 

Deuxième étape : trouver un garde d’enfant

Lorsque vous embaucher un salarié à domicile (garde d’enfants ou baby siter), vous devenez employeur. En tant que parent, on parle de parent employeur 

Alors, où trouver un salarié à domicile pour garder vos enfants ? Plusieurs options s’offrent à vous :  

  • Le bouche à oreille 
  • Les petites annonces 
  • Les écoles et mairies 
  • Pôle Emploi 
  • Les relais petite enfance 

Troisième étape : l’entretien d’embauche

Vous avez rencontré un baby-sitter pour garder votre fils lorsque vous sortez pour une soirée.  

Vous avez trouvé un garde d’enfants dynamique, avec des idées pour occuper vos enfants tous les mercredis. 

 Vous allez donc en discuter durant un entretien d’embauche ! 

Cette étape est importante. Vous allez faire connaissance avec la personne qui va s’occuper de votre enfant. Cet échange vous permet d’expliquer clairement de vos attentes, de discuter de votre future relation de travail : des tâches confiées à votre salarié, des horaires de garde, de la rémunération, …  Posez autant de questions que nécessaire pour recruter la perle rare ! 

3. La lettre d’engagement

Vous avez trouvé le candidat idéal. Afin de pouvoir débuter votre relation de travail, vous devez obligatoirement avoir un contrat de travail 

Avant cela, vous pouvez acter votre engagement avec le garde d’enfant en signant une lettre d’engagement. Cette lettre peut constituer une base de votre contrat de travail ou même le remplacer si elle comporte les éléments obligatoires suivants :  

  • Vos coordonnées ; 
  • Les coordonnées de votre employeur ; 
  • Les termes du contrat ; 
  • La convention collective applicable ; 
  • La durée de la période d’essai ; 
  • La durée et les horaires d’accueil ; 
  • La rémunération ; 
  • Les congés payés et jours fériés ; 
  • Les indemnités. 

La déclaration, la base de la relation de travail

En tant que parents employeurs devez obligatoirement déclarer votre baby siter ou votre garde d’enfant. Cette déclaration protège votre relation de travail et actionne vos droits sociaux (retraite, maladie, chômage, …).  

Deux outils sont à votre disposition pour déclarer votre salarié :  

  • CESU (Chèque Emploi Service Universel) 
  • Pajemploi, si vous bénéficiez d’une aide financière de la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) ou de la Mutualité Sociale Agricole (MSA)

Pouvez-vous embaucher des mineurs garder vos enfants ?

C’est possible, à condition de respecter quelques conditions :  

  • Le jeune peut travailler à partir de 16 ans ; 
  • Il doit avoir une autorisation écrite de son représentant légal ; 
  • La durée de travail ne peut pas être supérieure à 35 heures par semaine il doit bénéficier d’un repos quotidien de 12 heures consécutives ; 
  • Il doit bénéficier d’un repos de 36 heures consécutives dans la semaine, dimanche inclus. 

 

Les actualités de l’emploi à domicile

Montant net social CAF pour les salariés à domicile et assistantes maternelles : cela va-t-il faire baisser les aides en 2024 ?

Le montant net social est apparu sur les fiches de paie CESU et Pajemploi en 2024. A quoi sert-il ? Explications

Lire plus
Emploi à domicile, les nouveautés depuis le 1er janvier 2024

Du 16 au 23 mars, c’est l’occasion de réunir professionnels, parents et enfants autour de spectacles, jeux, ateliers de dessin ou de musique…

Lire plus
Semaine Nationale de la Petite Enfance 2024 : une 11e édition très attendue !

Du 16 au 23 mars, c’est l’occasion de réunir professionnels, parents et enfants autour de spectacles, jeux, ateliers de dessin ou de musique…

Lire plus

Les événements France Emploi Domicile

Forum Petite Enfance – Montreuil
Hôtel de Ville
De 14h00 à 18h00
En savoir plus
Forum Petite Enfance – Neuily-sur-Seine
Théâtre des Sablons
De 10h00 à 13h00
En savoir plus
Protection Sociale des Assistantes Maternelles
Espace Aiguebelle
De 19h30 à 21h30
En savoir plus