Rompre le Contrat de Travail d’un Assistante Maternelle : Conseils pour le Particulier Employeur

Il existe différentes raisons conduisant le parent employeur à rompre le contrat de travail de son assistant maternel. France Emploi Domicile vous explique les différentes démarches à suivre pour interrompre sereinement la relation de travail avec son assistant maternel. 

1. Comment procéder au retrait de l’enfant ?

Mettre fin au contrat de votre assistant maternel ne correspond pas à un licenciement, mais à une procédure de retrait d’enfant. Le parent employeur doit informer l’assistant maternel de son projet de retirer son enfant par lettre recommandée avec accusé de réception ou par courrier remis en main propre contre décharge. Il n’est pas nécessaire d’en indiquer le motif, sauf s’il s’agit d’une faute grave. 

2. Quelle procédure pour le retrait de l’enfant ?

Si le motif est légitime, le parent employeur peut débuter la procédure de retrait de l’enfant qui nécessite l’envoi de la notification de retrait de l’enfant. 

La fin du contrat, et donc le retrait de l’enfant, ne peut avoir lieu qu’à l’issue d’un préavis. Ce préavis débute le jour de la première présentation de la notification de retrait de l’enfant ou de la date de remise en main propre contre décharge. Sa durée dépend de l’ancienneté de l’assistant maternel. 

Le parent employeur doit respecter un préavis. Sa durée dépend de l’ancienneté de l’assistant maternel : 

  • 8 jours calendaires pour moins de 3 mois d’ancienneté ;
  • 15 jours calendaires pour 3 à 1 an d’ancienneté ;
  • 1 mois calendaire à partir d’un an d’ancienneté.

L’assistant maternel peut décider de ne pas effectuer son préavis, après avoir obtenu l’accord écrit du parent employeur et renonce ainsi à sa rémunération. Si le parent employeur le dispense d’effectuer le préavis, il doit maintenir la rémunération habituelle. 

Si l’assistant maternel se voit retirer, modifier ou suspendre son agrément par le Conseil Départemental, le parent employeur peut engager une procédure de retrait forcé de l’enfant, mettant un terme automatique à la relation de travail 

3. La démission de l’assistant maternel

L’assistant maternel souhaitant démissionner doit envoyer au parent employeur une lettre recommandée avec accusé de réception ou remettre une lettre en main propre contre décharge, sans avoir à justifier sa décision. La démission résulte d’une volonté sérieuse et non équivoque, elle doit être exprimée clairement par écrit.  Le point de départ du préavis est fixé à la date de première présentation de la lettre de démission au domicile du particulier employeur, même si ce dernier ne réceptionne pas effectivement le courrier recommandé, ou à la date de la remise en main propre contre décharge. La durée du préavis dépend de l’ancienneté de l’assistant maternel : 

  • 8 jours pour moins de 3 mois d’ancienneté ;
  • 15 jours pour 3 mois à 1 an d’ancienneté ;
  • 1 mois à partir d’un an d’ancienneté.

4. Rompre le contrat de l’assistant maternel en cas de décès

Le décès de l’enfant gardé met un terme immédiat au contrat de travail de l’assistant maternel. Le parent employeur doit l’en informer par écrit. Le décès de l’assistant maternel interrompt également immédiatement la relation de travail avec le parent employeur. En revanche, les sommes dues lors de ces ruptures diffèrent. 

5. La retraite de l’assistant maternel

Si l’assistant maternel souhaite prendre sa retraite, il doit en informer le parent employeur par écrit, de préférence par courrier recommandé avec accusé de réception. Un préavis identique à celui imposé en cas de retrait d’enfant doit être respecté. Au moment du départ en retraite, le parent employeur doit fournir à l’assistant maternel son dernier bulletin de salaire (ou l’indemnité compensatrice de préavis) et lui verser l’indemnité compensatrice de congés payés. 

L’assistant maternel peut prétendre à l’indemnité conventionnelle de départ à la retraite sous conditions. Cette indemnité est versée à l’assistant maternel par l’IRCEM Prévoyance  et non par le parent employeur. 

6. La rupture conventionnelle avec l’assistant maternel

La Convention Collective Nationale ne prévoit pas la possibilité d’établir de rupture conventionnelle entre le particulier employeur et l’assistant maternel.  

La rupture de contrat ne peut se faire que dans les cas précédemment cités. 

7. Les documents de fin de contrat

Au moment de la fin du contrat de travail, le parent employeur doit remettre différents documents à l’assistant maternel : 

  • Un certificat de travail récapitulant la date d’entrée en poste, la date de fin de contrat, la nature de l’emploi et, le cas échéant, la portabilité de la prévoyance.
  • Une attestation Pôle Emploi, disponible en ligne sur l’espace réservé au particulier employeur ou par téléphone au 3995, permettant à l’assistant maternel de faire valoir ses droits au chômage. Un exemplaire de cette attestation doit être remis à l’assistant maternel, un deuxième doit être envoyé à Pôle Emploi et un troisième exemplaire conservé par le parent employeur.
  • Le solde de tout compte, listant l’ensemble des indemnités versées à l’assistant maternel à l’occasion de la rupture de son contrat.
  • Le dernier bulletin de salaire.

Ces documents doivent être remis en main propre à l’assistant maternel le dernier jour de son contrat. 

La rupture du contrat de travail impose également le versement de sommes à l’assistant maternel : 

  • Le dernier salaire ; 
  • Les indemnités de congés payés pour les congés non pris et non rémunérés; 
  • Les indemnités de rupture du contrat de travail ; 
  • Une éventuelle régularisation si le nombre d’heures travaillées est supérieur aux nombres d’heures payées par exemple. 

Retrouvez toutes les informations sur les différentes étapes de l’emploi de votre assistant maternel sur France Emploi Domicile.

 

Les actualités de l’emploi à domicile

Montant net social CAF pour les salariés à domicile et assistantes maternelles : cela va-t-il faire baisser les aides en 2024 ?

Le montant net social est apparu sur les fiches de paie CESU et Pajemploi en 2024. A quoi sert-il ? Explications

Lire plus
Emploi à domicile, les nouveautés depuis le 1er janvier 2024

De nombreux changements dans l’emploi à domicile début 2024. Smic, salaire horaire minimum, indemnités d’entretien… On vous dit tout !

Lire plus
Semaine Nationale de la Petite Enfance 2024 : une 11e édition très attendue !

Du 16 au 23 mars, c’est l’occasion de réunir professionnels, parents et enfants autour de spectacles, jeux, ateliers de dessin ou de musique…

Lire plus

Les événements France Emploi Domicile

Protection Sociale des Assistantes Maternelles
Espace Aiguebelle
De 19h30 à 21h30
En savoir plus
Forum de l’orientation du Collège de Drancy
En savoir plus
Tout comprendre sur le contrat de travail de l’assistant maternel !
Salle La Bulle d’Air à La Chapelle-sur-Erdre
De 19h00 à 21h00
En savoir plus