Employé à domicile en formation : Guide pour le particulier employeur

La formation est la meilleure solution pour accompagner votre salarié à domicile dans son chemin de carrière et améliorer ses compétences au quotidien. Découvrez les parcours de formation disponibles, les différentes manières de permettre à votre employé à domicile de renforcer ses connaissances, ainsi que des conseils pour anticiper au mieux son départ en formation. 

1. Optimiser les compétences de votre salarié. Focus sur la formation professionnelle

Vous êtes à la recherche d’un salarié à domicile et vous pensez avoir trouvé le candidat idéal, mais certaines compétences professionnelles sont encore à acquérir ou doivent être renforcées. 

Ou bien vous vous rendez-compte que vos besoins évoluent et que votre employé à domicile doit acquérir de nouvelles aptitudes pour vous aider dans vos activités quotidiennes ?  

Une seule solution : la formation ! 

Le métier d’assistant de vie nécessite l’acquisition de compétences précises. Iperia  propose un catalogue de formation contenant chacun plusieurs modules thématiques.  

 

On trouve, par exemple, des modules destinés à l’accompagnement du particulier employeur en situation de handicap, à la gestion du stress, de l’accès au numérique, mais aussi des modules conçus pour savoir accompagner plusieurs particuliers employeurs à la fois. 

La formation professionnelle du salarié à domicile se déroule selon un cursus mêlant des blocs de formation communs aux métiers d’assistant maternel et de garde d’enfant, d’employé familial, ainsi que d’assistant de vie dépendance. En plus de ce socle commun de connaissances, des blocs de formation spécifiques sont proposés aux apprenants, selon le métier choisi. À l’issue de la formation, l’apprenant se voit décerner un titre professionnel, en plus d’éventuelles certifications supplémentaires. Cette formation est accessible au salarié à tout moment de son contrat. 

2. Organiser le départ en formation de votre assistant de vie

Le plan de développement de compétences

Dès la première heure de travail effectuée, le particulier employeur peut proposer une formation à son employé à domicile à raison de 58 heures par an maximum. Si vous souhaitez participer à la montée en compétence de votre salarié, le plan de développement des compétences est la solution qu’il vous faut. 

Le particulier employeur joue alors le rôle de « porteur » ou de « facilitateur », dans les cas où il y a plusieurs particuliers employeurs. Si la formation doit avoir lieu durant ses heures de travail, vous avez le droit, en tant que particulier employeur, de prévoir une formation pour votre salarié sans que celle-ci ne nécessite son accord écrit. Dans le cas contraire, vous devez recueillir son accord écrit. 

Le compte personnel de formation de votre salarié à domicile

Il peut arriver que le salarié à domicile décide de sa propre initiative de suivre une formation en utilisant son compte personnel de formation (CPF). Toute personne âgée d’au moins 16 ans possède un compte de formation jusqu’à son départ en retraite, à condition qu’il occupe un emploi ou soit en recherche d’emploi.  

Le salarié à domicile souhaitant suivre une formation doit obtenir l’accord écrit de son particulier employeur 60 jours avant le début de la formation, si celle-ci dure moins de 6 mois et 120 jours avant son commencement, si celle-ci dure 6 mois et plus. Vous disposez de 30 jours calendaires pour y répondre par écrit. Passé ce délai, la demande est considérée comme acceptée. 

Il n’est pas possible de refuser une demande de formation si celle-ci porte sur une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou a pour but l’acquisition du socle de connaissances et de compétences. Seul le calendrier proposé peut faire l’objet d’un refus.  

L’accord de l’employeur n’est pas non plus requis si le salarié suit sa formation en dehors de son temps de travail et ne perçoit donc pas de rémunération sur son temps de formation de la part de l’employeur. 

3. Choisir la bonne formation

Accompagner son salarié à domicile dans son parcours professionnel contribue à établir une relation de travail basée sur la confiance, et permet un accompagnement de qualité au plus près de vos besoins 

Si vous estimez que certaines compétences de votre salarié sont à acquérir ou à renforcer, il ne faut pas hésiter à en parler ouvertement avec lui afin de choisir ensemble la meilleure offre de formation. Décider à l’amiable du calendrier de formation et de ses objectifs permet d’anticiper le départ en formation de votre accompagnateur de la façon la plus sereine possible. 

4. La rémunération de l’Assistant de vie en formation

La rémunération du salarié à domicile dépend du temps et de la manière dont se déroule la formation : 

  • Si la formation a lieu sur le temps de travail, la formation est considérée comme du temps de travail effectif et le salarié reçoit une indemnité correspondant aux heures qu’il n’a pas pu effectuer. Le montant est calculé à partir du taux horaire du salarié auprès du particulier employeur « porteur », autrement dit, celui qui initie la formation.
  • Si la formation a lieu en dehors du temps de travail, dans le cadre du plan de développement des compétences, le salarié perçoit une allocation forfaitaire de formation fixée à 8,30€. 
  • L’employeur porteur donne mandat à l’APNI afin d’assurer la prise en charge directe des rémunérations et des frais de vie pendant le suivi des formations
  • Si l’Assistant de vie prend l’initiative de faire une formation grâce à son solde CPF, sur son temps de travail, avec votre accord, alors vous devrez le rémunérer comme s’il avait travaillé 

Le départ en formation de votre salarié doit également faire l’objet d’un avenant à son contrat de travail.  

France Emploi Domicile vous accompagne et vous informe sur les dispositifs de formation, au plus près de vos besoins ! 

Les actualités de l’emploi à domicile

Montant net social CAF pour les salariés à domicile et assistantes maternelles : cela va-t-il faire baisser les aides en 2024 ?

Le montant net social est apparu sur les fiches de paie CESU et Pajemploi en 2024. A quoi sert-il ? Explications

Lire plus
Emploi à domicile, les nouveautés depuis le 1er janvier 2024

Du 16 au 23 mars, c’est l’occasion de réunir professionnels, parents et enfants autour de spectacles, jeux, ateliers de dessin ou de musique…

Lire plus
Semaine Nationale de la Petite Enfance 2024 : une 11e édition très attendue !

Du 16 au 23 mars, c’est l’occasion de réunir professionnels, parents et enfants autour de spectacles, jeux, ateliers de dessin ou de musique…

Lire plus

Les événements France Emploi Domicile

Forum Petite Enfance – Montreuil
Hôtel de Ville
De 14h00 à 18h00
En savoir plus
Forum Petite Enfance – Neuily-sur-Seine
Théâtre des Sablons
De 10h00 à 13h00
En savoir plus
Protection Sociale des Assistantes Maternelles
Espace Aiguebelle
De 19h30 à 21h30
En savoir plus