La formation de l’assistant de vie : guide pour le particulier employeur

La formation de l’assistant de vie est la meilleure solution pour accompagner votre salarié à domicile dans son chemin de carrière et améliorer ses compétences au quotidien. Découvrez les parcours de formation disponibles, les différentes manières de permettre à votre assistant de vie de renforcer ses connaissances, ainsi que des conseils pour anticiper au mieux son départ en formation.  

1. Optimiser les compétences de votre salarié   

Vous êtes à la recherche d’un assistant de vie et vous pensez avoir trouvé le candidat idéal, mais certaines compétences professionnelles sont encore à acquérir ou doivent être renforcées.   

Ou bien vous vous rendez-compte que vos besoins évoluent et que votre assistant de vie doit acquérir de nouvelles aptitudes pour vous accompagner dans vos activités quotidiennes ?    

Une seule solution : la formation de l’assistant de vie !   

Le métier d’assistant de vie nécessite la maîtrise de compétences précises. La branche du secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile propose une offre de professionnalisation complète qui permet à ces professionnels de monter en compétences à différents niveaux.  

Rendez-vous sur le site de notre partenaire IPERIA pour consulter l’offre disponible.  

2. Organiser le départ en formation de l’assistant de vie 

Le plan de développement de compétences  

Dès la première heure de travail effectuée, le particulier employeur peut proposer une formation à son assistant de vie à raison de 58 heures par an maximum. Si vous souhaitez participer à la montée en compétences de votre salarié, le plan de développement des compétences est la solution qu’il vous faut.   

Le particulier employeur joue alors le rôle de « porteur », dans les cas où il y a plusieurs particuliers employeurs. Si la formation de l’assistant de vie doit avoir lieu durant ses heures de travail, vous avez le droit, en tant que particulier employeur, de prévoir une formation pour votre salarié sans que celle-ci ne nécessite son accord écrit. Dans le cas contraire, vous devez recueillir son accord écrit.   

Télécharger le bulletin d’inscription 

Le compte personnel de formation de l’assistant de vie (CPF)   

Il peut arriver que le salarié à domicile décide de sa propre initiative de suivre une formation en utilisant son compte personnel de formation (CPF). Toute personne âgée d’au moins 16 ans possède un compte de formation jusqu’à son départ en retraite, à condition qu’il occupe un emploi ou soit en recherche d’emploi.    

L’assistant de vie souhaitant suivre une formation doit obtenir l’accord écrit de son particulier employeur 60 jours avant le début de la formation, si celle-ci dure moins de 6 mois et 120 jours avant son commencement, si celle-ci dure 6 mois et plus. Vous disposez de 30 jours calendaires pour y répondre par écrit. Passé ce délai, la demande est considérée comme acceptée.   

Il n’est pas possible de refuser une demande de formation si celle-ci porte sur une validation des acquis de l’expérience (VAE) ou a pour but l’acquisition du socle de connaissances et de compétences. Seul le calendrier proposé peut faire l’objet d’un refus.    

L’accord de l’employeur n’est pas non plus requis si le salarié suit sa formation en dehors de son temps de travail et ne perçoit donc pas de rémunération sur son temps de formation de la part de l’employeur.   

3. Choisir la bonne formation

Accompagner son assistant de vie dans son parcours professionnel contribue à établir une relation de travail basée sur la confiance, et permet un accompagnement de qualité au plus près de vos besoins.  

Si vous estimez que certaines compétences de votre salarié sont à acquérir ou à renforcer, il ne faut pas hésiter à en parler ouvertement avec lui afin de choisir ensemble la formation la plus adaptée. Décider à l’amiable du calendrier de formation et de ses objectifs permet d’anticiper le départ en formation de votre assistant de vie de la façon la plus sereine possible.   

Par la voie de la formation ou de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), votre assistant de vie peut obtenir le titre à finalité professionnelle « Assistant de vie dépendance » délivré par IPERIA, qui garantit la maîtrise de l’ensemble des compétences métier. Ce titre donne droit à une majoration du salaire minimum conventionnel. Il comporte 7 blocs de compétences adaptés au métier qui peuvent être validés individuellement :   

  • Gestion de son activité professionnelle auprès de particuliers employeurs   
  • Prévention et sécurité de son activité professionnelle au domicile du particulier employeur   
  • Entretien du domicile et du linge : pratique éco-responsables   
  • Projet et accompagnement personnalisés du particulier employeur en perte d’autonomie ou en situation de handicap  
  • Accompagnement aux actes quotidiens du particulier employeur en perte d’autonomie ou en situation de handicap   
  • Maintien du lien social du particulier employeur en perte d’autonomie ou en situation de handicap   
  • Repas du particulier employeur en perte d’autonomie ou en situation de handicap  

Bon à savoir : grâce au découpage en blocs de compétences, vous pouvez proposer à votre salarié de développer des compétences spécifiques.  

Des certifications complémentaires, proposées par la branche également, donnent à votre salarié la possibilité de progresser dans sa carrière, de s’adapter à vos besoins, de se spécialiser dans un domaine… Pour acquérir et valider de nouvelles compétences, il peut notamment suivre les formations certifiantes suivantes :  

Que vous soyez en situation de handicap ou de dépendance, votre assistant de vie peut aussi se positionner sur des formations thématiques portant sur la communication, sur la prise en charge de pathologies spécifiques… pour vous proposer un accompagnement personnalisé.  

N’hésitez pas à faire le point régulièrement avec votre salarié en matière de compétences. Des solutions existent pour lui permettre d’enrichir son parcours professionnel afin de toujours mieux répondre à vos attentes. Les conseillers de la plateforme téléphonique d’IPERIA se tiennent à votre écoute pour vous renseigner.   

4. La rémunération de l’assistant de vie en formation  

La rémunération dépend du temps et de la manière dont se déroule la formation de l’assistant de vie :   

  • Si la formation suivie dans le cadre du plan de développement des compétences a lieu sur le temps de travail, la formation est considérée comme du temps de travail effectif et le salarié reçoit une indemnité correspondant aux heures qu’il n’a pas pu effectuer. Le montant est calculé à partir du salaire horaire du salarié auprès du particulier employeur « porteur », autrement dit, celui qui initie la formation.  
  • Si la formation de l’assistant de vie a lieu en dehors du temps de travail, dans le cadre du plan de développement des compétences, le salarié perçoit une allocation forfaitaire de formation fixée à 6,50€ net par heure pour l’année 2024.   
  • Concernant les actions de formation suivies dans le cadre du plan de développement des compétences, l’employeur porteur donne mandat à l’APNI (association paritaire nationale d’information et d’innovation) afin d’assurer la prise en charge directe des rémunérations et des frais de vie pendant le suivi des formations  
  • Si l’assistant de vie prend l’initiative de faire une formation grâce à son solde CPF, sur son temps de travail, avec votre accord, alors vous devrez le rémunérer comme s’il avait travaillé   

 

Les actualités de l’emploi à domicile

Top 5 des meilleurs cadeaux pour une nounou en fin de contrat

Découvrez notre sélection des meilleurs cadeaux nounou pour sa fin de contrat !

Lire plus
VENTE FLASH : vos parcs préférés à – 30 %

Vos parcs de loisirs préférés à – 30 % !

Salariés à domicile et assistants maternels, en juin, profitez d’une sélection de parcs de loisirs à prix réduits.

De quoi profiter pleinement des beaux jours !

Lire plus
Des outils pour accompagner son salarié à domicile dans son parcours professionnel

Fraîchement repensé, www.iperia.eu devient un véritable compagnon de route pour la carrière de votre (futur) salarié.

Lire plus

Les événements France Emploi Domicile

Tout savoir sur l’emploi à domicile et le CESU
CDC de l’île d’Oléron
De 14h00 à 16h00
En savoir plus
Réunion d’information : La protection sociale des assistant(e)s maternel(le)s (partie2)
Visio-conférence
De 19h00 à 20h30
En savoir plus
L’emploi à domicile en CESU : comment ça marche ?
Salle du Conseil Municipal
De 14h00 à 15h30
En savoir plus