Garde d’enfants en Garde Partagée : Conseils pour les Particuliers Employeurs

La garde d’enfants en garde partagée séduit de nombreuses familles à la recherche d’un mode de garde à domicile. France Emploi Domicile vous explique les modalités de ce mode de garde, ses avantages et ses spécificités.

1. Comment fonctionne la garde partagée ?

La garde partagée est un mode de garde d’enfants permettant à un même salarié à domicile de garder les enfants de deux familles différentes. L’employé à domicile s’occupe ainsi des enfants des deux familles simultanément et en alternant du domicile d’une famille à l’autre. Par exemple, le salarié à domicile garde tous les enfants chez la première famille le lundi et le mardi et poursuit la garde des enfants au domicile de l’autre famille le jeudi et le vendredi. 

Ce mode de garde est encadré par l’article 128-1-2 de la Convention collective de la branche du secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à dmicile qui impose certaines conditions : 

  • La garde partagée ne peut être mise en place qu’entre deux familles au maximum ;
  • Le salarié à domicile ne peut garder simultanément ses enfants et être ainsi particulier employeur et employé à domicile ;
  • Le salarié à domicile peut se voir confier la réalisation de tâches ménagères qu’à la condition qu’elles soient exclusivement et directement liées aux enfants (entretien de leurs espaces de vie et de leur linge) et non au domicile en général (nettoyage de la chambre des parents et entretien du linge de l’ensemble de la famille).

 Les conditions de la garde partagée n’imposent pas un nombre maximal d’enfants pouvant être gardés. 

2. Quelle famille doit établir le contrat de travail en cas de garde partagée ?

Les familles souhaitant instaurer un système de garde partagée doivent chacune établir un contrat de travail avec le salarié à domicile. Chacun des deux contrats ainsi rédigés doit spécifier que la garde d’enfants s’inscrit dans le système spécifique de la garde partagée. Chaque contrat doit faire figurer une clause identique expliquant en détail l’organisation de la garde partagée avec l’autre famille concernée. 

Il est également possible pour les 2 familles de rédiger une convention de garde partagée permettant de formaliser entre eux la relation de travail. 

3. Comment déterminer la durée de travail dans le cadre de la garde partagée ?

Pour déterminer la durée de travail du salarié à domicile chargé d’assurer la garde partagée, il faut prendre en compte la totalité des heures de travail effectuées pour les deux familles, en plus d’éventuels avenants. Il est possible de demander à l’employé à domicile d’effectuer des heures supplémentaires pour une des deux familles, à condition d’obtenir son accord écrit et de ne pas dépasser la durée maximale de travail autorisée. 

4. Comment calculer la rémunération du salarié à domicile en cas de garde partagée ?

Chaque particulier employeur rémunère les heures de travail du salarié à domicile selon la répartition prévue aux contrats de travail et des éventuels avenants. 

Chaque famille doit verser une rémunération au salarié à domicile en fonction du nombre d’heures effectuées chez chacune d’entre elles, selon les termes du contrat de travail et des éventuels avenants.

5. Comment fixer les congés payés de l’emploi dans le cas de la garde partagée ?

Les familles doivent s’accorder entre elles et avec le salarié à domicile pour fixer les dates des congés payés de ce dernier. Il n’est pas permis au salarié à domicile d’être à la fois en congés payés pour une famille et de travailler pour l’autre famille, la règlementation exigeant qu’il bénéficie d’un repos effectif pendant la durée de ses congés payés.

6. Comment rompre le contrat de travail dans le cadre de la garde partagée ?

Si l’une des deux familles souhaite mettre un terme à la garde partagée, elle doit en informer par écrit, l’autre famille ainsi que le salarié à domicile. La rupture d’un contrat de travail n’entraîne pas automatiquement la rupture de l’autre contrat de travail. Néanmoins, si l’autre famille souhaite poursuivre la garde à domicile, elle doit procéder à une modification substantielle du contrat de travail, pour cela il est nécessaire de rédiger un avenant au contrat.  

Le licenciement du salarié à domicile par l’une ou l’autre des deux familles n’est possible que si elle peut justifier d’un motif réel et sérieux motivant sa décision. 

 

  

Les actualités de l’emploi à domicile

Montant net social CAF pour les salariés à domicile et assistantes maternelles : cela va-t-il faire baisser les aides en 2024 ?

Le montant net social est apparu sur les fiches de paie CESU et Pajemploi en 2024. A quoi sert-il ? Explications

Lire plus
Emploi à domicile, les nouveautés depuis le 1er janvier 2024

De nombreux changements dans l’emploi à domicile début 2024. Smic, salaire horaire minimum, indemnités d’entretien… On vous dit tout !

Lire plus
Semaine Nationale de la Petite Enfance 2024 : une 11e édition très attendue !

Du 16 au 23 mars, c’est l’occasion de réunir professionnels, parents et enfants autour de spectacles, jeux, ateliers de dessin ou de musique…

Lire plus

Les événements France Emploi Domicile

Protection Sociale des Assistantes Maternelles
Espace Aiguebelle
De 19h30 à 21h30
En savoir plus
Forum de l’orientation du Collège de Drancy
En savoir plus
Tout comprendre sur le contrat de travail de l’assistant maternel !
Salle La Bulle d’Air à La Chapelle-sur-Erdre
De 19h00 à 21h00
En savoir plus