Cesu et retraite : comment la préparer ?

La retraite est un moment important dans la fin de carrière d’un salarié à domicile. C’est aussi une étape qui se prépare. Découvrez nos conseils « Cesu et retraite : comment la préparer ? » 

1. Cesu et retraite : comment fonctionne la caisse de retraite des salariés à domicile ?

En tant que salarié à domicile, dès lors que votre particulier employeur déclare votre activité via le Cesu, vous êtes automatiquement intégré à un régime de retraite Cesu dédié. 

Ce système se divise en deux parties : 

  1. La retraite de base de la Sécurité Sociale, qui est le régime général applicable à tous les salariés et administré par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse. 
  1. La retraite complémentaire Agirc-Arrco, spécifiquement gérée pour les employés du secteur de l’emploi à domicile entre particuliers par le groupe Ircem. Ce régime concerne directement les salariés à domicile. 

 

Ce sont aussi ces deux organismes qui gèrent la retraite des assistantes maternelles et la retraite des gardes d’enfants à domicile. 

2. Comment sont validés les trimestres de retraite Cesu pour les salariés à domicile ?

Pour obtenir sa retraite générale en tant que salarié du Cesu, il est nécessaire de valider des trimestres auprès de la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT). 

La validation d’un trimestre repose sur le temps de travail mais également sur le revenu : il est indispensable de cumuler un minimum de salaire brut pour valider ses trimestres. Par exemple, gagner l’équivalent de 150 fois le SMIC horaire au cours d’une année permet de valider un trimestre de retraite. Selon le montant des revenus, il est possible de cumuler jusqu’à quatre trimestres par année. 

Il existe trois catégories de trimestres considérés pour le calcul de la retraite : 

  • Les trimestres cotisés, qui sont ceux pour lesquels des cotisations de retraite ont été prélevées sur vos revenus. 
  • Les trimestres assimilés, qui sont attribués en cas de périodes d’inactivité salariale dues au chômage, à la maternité, à la paternité, à la maladie, au service militaire, etc. 
  • Les trimestres supplémentaires pour enfant, avec un maximum de huit trimestres par enfant. 

Pour prétendre à la retraite Cesu, il faut atteindre l’âge légal de 64 ans (si vous êtes né après 1968) et avoir validé le nombre requis de trimestres, qui dépend de votre année de naissance. 

 

3. Qu’est-ce que la retraite complémentaire ?

En plus de la retraite de base, la retraite complémentaire constitue un système où les cotisations versées sont converties en points de retraite. Chaque année, le coût d’acquisition d’un point de retraite au sein du régime Agirc-Arrco est déterminé. Ce montant fixe permet alors de calculer le nombre de points que chaque cotisation permet d’obtenir. Ces points s’accumulent tout au long de la carrière et définiront le montant de la pension complémentaire lors du départ à la retraite. 

4. Bénéficierez-vous d’une indemnité de départ volontaire à la retraite ?

Oui, depuis le 1er janvier 2023, les salariés à domicile qui choisissent de mettre fin à leur contrat de travail pour partir volontairement à la retraite ont droit à une indemnité conventionnelle de départ volontaire à la retraite, à condition de remplir certaines exigences. 

Il est important de noter que cette indemnité n’est pas accordée en cas de mise à la retraite par l’employeur, ni en cas de départ à la retraite à la suite d’un licenciement ou d’une rupture conventionnelle. 

Pour prétendre à cette indemnité, vous devez avoir travaillé : 

  • au moins 10 ans, de manière continue ou non, dans la branche des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile 
  • et au moins 5 ans, de manière continue ou non, au sein de cette même branche au cours des 7 années précédant votre départ volontaire à la retraite. 

Ces conditions sont cumulatives.
Tous les métiers exercés dans la branche, en plus de celui que vous exercez actuellement, sont pris en compte. 

Le montant de l’indemnité de départ volontaire à la retraite est calculé selon votre ancienneté et la moyenne mensuelle de vos salaires bruts des 60, 12 ou 3 derniers mois précédant votre départ à la retraite, en retenant le montant le plus avantageux. 

L’indemnité est attribuée comme suit : 

  • Entre 10 et 15 ans d’ancienneté : 1 mois de salaire brut 
  • Entre 15 et 20 ans : 1,5 mois de salaire brut 
  • Entre 20 et 30 ans : 2 mois de salaire brut 
  • Plus de 30 ans : 2,5 mois de salaire brut 

Si votre contrat a été suspendu pour maladie, accident, formation ou visite médicale pendant les périodes de détermination du salaire, un salaire reconstitué sera utilisé pour le calcul de l’indemnité. 

Les actualités de l’emploi à domicile

Top 5 des meilleurs cadeaux pour une nounou en fin de contrat

Découvrez notre sélection des meilleurs cadeaux nounou pour sa fin de contrat !

Lire plus
VENTE FLASH : vos parcs préférés à – 30 %

Vos parcs de loisirs préférés à – 30 % !

Salariés à domicile et assistants maternels, en juin, profitez d’une sélection de parcs de loisirs à prix réduits.

De quoi profiter pleinement des beaux jours !

Lire plus
Des outils pour accompagner son salarié à domicile dans son parcours professionnel

Fraîchement repensé, www.iperia.eu devient un véritable compagnon de route pour la carrière de votre (futur) salarié.

Lire plus

Les événements France Emploi Domicile

Comprendre le contrat de travail des assistants maternels
Ecole Michelet
De 18h30 à 20h30
En savoir plus
L’emploi à domicile et le Cesu : mode d’emploi
France Services VABRES L’ABBAYE
De 14h00 à 16h00
En savoir plus
Les bons réflexes pour consommer responsable
France Services – Mirecourt (88)
De 14h00 à 16h00
En savoir plus