Préparer sa Retraite en tant que Garde d’enfant à Domicile

La retraite est un moment important dans la fin d’une carrière. C’est aussi une étape qui se prépare. Découvrez nos conseils pour aborder sereinement votre départ à la retraite. 

1. Comment fonctionne la caisse de retraite des salariés à domicile ?

En tant que garde d’enfant à domicile, grâce à la déclaration de votre activité sur l’outil Pajemploi, vous êtes automatiquement relié à un système de retraite spécifique. Celle-ci est composée de deux allocations :   

  • La retraite de la Sécurité Sociale qui est le régime général, géré par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (commune à tous les salariés) ;   
  • La retraite complémentaire Agirc-Arrco, gérée par le groupe IRCEM (spécifique aux salariés du secteur de l’emploi à domicile entre particuliers). C’est en effet, le régime de retraite complémentaire des Gardes d’enfant à domicile.  

2. Comment sont validés les trimestres de retraite pour un garde d’enfant à domicile ?

Pour pouvoir obtenir sa retraite générale, il faut valider des trimestres auprès de la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT).   

Valider un trimestre correspond au fait d’avoir travaillé durant un certain temps. Mais c’est aussi une notion d’argent. En effet, il faut atteindre un minimum de salaire brut cumulé pour valider ses trimestres.   

Recevoir l’équivalent de 150 fois le SMIC horaire au cours de l’année permet de valider un trimestre de retraite. Dans tous les cas, selon vos revenus, vous pouvez cumuler jusqu’à 4 trimestres pour une année.   

3 types de trimestres sont pris en compte pour calculer votre retraite :  

 

  • Les trimestres cotisés, correspondant aux trimestres au cours desquels des cotisations de retraite ont été prélevées sur votre revenu ; 
     
  • Les trimestres assimilés, correspondant aux trimestres attribués dans certains cas d’inactivité salariale (chômage, maternité, paternité, maladie, service militaire, etc.) ; 
     
  • Les trimestres supplémentaires pour enfant avec un maximum de 8 trimestres par enfant.  

 

Pour pouvoir partir à la retraite, vous devez avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite fixé à 64 ans et validé le nombre requis de trimestres. C’est votre année de naissance qui détermine le nombre de trimestres que vous devez valider.   

3. La retraite complémentaire : qu’est-ce que c’est ?

 En complément de la retraite générale, la retraite complémentaire est un régime en points : les cotisations de retraite complémentaire sont transformées en points de retraite. Chaque année, le prix d’achat d’un point de retraite Agirc-Arrco est fixé et permet de déterminer le nombre de points obtenus.  

4. Qu’est-ce qui change pour les gardes d’enfant à domicile en 2023 ?

Depuis le 1er janvier 2023, les gardes d’enfant à domicile qui décident de rompre leur contrat de travail en partant volontairement à la retraite peuvent bénéficier d’une indemnité conventionnelle de départ volontaire à la retraite sous certaines conditions.  

L’indemnité conventionnelle de départ volontaire à la retraite

 Cette indemnité vous est versée si vous justifiez d’une :   

  • Période d’emploi de 10 ans continue ou discontinue dans la branche, auprès d’un ou plusieurs employeurs ;  
  • Période d’emploi de 5 ans continue ou discontinue dans la branche, auprès d’un ou plusieurs employeurs sur les 7 dernières années qui précèdent la date effective de votre départ à la retraite.  

Cette indemnité est calculée en fonction de deux critères :  

  • Votre nombre d’année de période d’emploi ;   
  • La moyenne mensuelle de vos salaires bruts perçus au cours des 60, 12 ou 3 derniers mois calendaires qui précèdent la date effective de votre départ à la retraite.   

 

Ancienneté  Montant de l’indemnité 
Entre 10 et 15 ans   1 mois de salaire   
Entre 15 et 20 ans   1,5 mois de salaire   
Entre 20 et 30 ans   2 mois de salaire   
Au-delà de 30 ans   2,5 mois de salaire   

 

Pour recevoir cette indemnité, il faut en faire la demande à l’IRCEM Prévoyance via un formulaire que vous pouvez retrouver sur le site. Vous y trouverez notamment les pièces justificatives à fournir.   

Attention il est important de faire la demande dans les 180 jours suivant la date de départ à la retraite. Passé ce délai, il sera trop tard.   

 

5. Le départ à la retraite, une étape qui se prépare

Dans tout emploi, il est important de bien préparer son départ à la retraite. De plus, ces démarches ne sont pas automatiques ! Vous devez faire une demande de dossier de retraite auprès de l’Assurance Retraite et le compléter dès que vous connaissez la date de votre départ.   

Vous souhaitez estimer le montant de votre assurance retraite ? France Emploi Domicile vous accompagne.  

 

 

Les actualités de l’emploi à domicile

CMG, cotisations sociales : changements au 1er avril 2024

Particuliers employeurs, au 1er avril 2024, certaines cotisations sociales ont été modifiées, et le CMG a augmenté !

Lire plus
Employer un salarié à domicile ou une assistante maternelle : 15 minutes pour donner votre avis !

Vous êtes concerné aujourd’hui par l’emploi à domicile ou l’avez été récemment ? L’Observatoire de l’emploi à domicile souhaite recueillir votre avis !

Lire plus
En avril, des offres de loisirs et vacances à tarifs préférentiels pour les salariés CESU Pajemploi !

Salariés à domicile et assistantes maternelles : des centaines d’offres à tarifs réduits sur vos voyages et loisirs vous attendent !

Lire plus

Les événements France Emploi Domicile

La protection sociale des assistants maternels
Salle Dany
De 18h30 à 20h30
En savoir plus
Réunion d’information sur la prévoyance et la retraite des assistants maternels
Visio-conférence
De 20h00 à 21h30
En savoir plus
La Protection Sociale des Assistantes Maternelles
Salle Tam-Tam
De 20h00 à 22h00
En savoir plus