Devenir assistant maternel : toutes les étapes pour se préparer avant l’embauche

L’embauche est une étape clé pour un assistant maternel. Comment rédiger son CV ? Comment trouver un parent employeur ? Quelles démarches administratives effectuer ? Nous vous aidons à franchir ce cap en toute sérénité.

Je rédige mon CV

Le CV, c’est souvent la première impression que vous allez donner à vos futurs employeurs. C’est donc particulièrement important de prendre le temps de le réaliser. Mais, bonne nouvelle, vous n’êtes pas seul pour le faire.  

Nous vous proposons de vous accompagner dans la création de votre CV. Vous trouverez les règles à suivre et les astuces à connaitre pour mettre en avant votre expérience, valoriser votre profil, faire valoir vos atouts. Alors construisez votre CV, éviter les erreurs et faites-le évoluer au gré de votre parcours, de manière simple, ludique et facile d’accès. Un bon CV ce sont des opportunités de job qui s’ouvrent. 

1. Obligations pour obtenir l’agrément d’assistant maternel

Vous êtes nouvellement assistant maternel agréé. Il faut donc trouver des parents qui souhaitent vous confier leur enfant.

Rédiger un CV

Première étape : vous allez réaliser un CV. Il s’agit de la première image que les futurs employeurs verront de vous, il est donc très important !  

Vous avez besoin d’aide pour rédiger votre CV ?   

Nous vous aidons à vous démarquer en mettant en valeur vos compétences et qualités.  

Je découvre le service.

Rechercher un parent employeur 

Une fois votre CV prêt, vous pourrez commencer à chercher un parent employeur.  

Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous :  

  • Le bouche à oreille 
  • Les petites annonces 
  • Pôle Emploi 
  • Les relais petite enfance (RPE) 
  • Le site monenfant.fr 

Les relais petite enfance peuvent se révéler être très utiles. Présents sur tout le territoire, ces lieux d’accueil gratuits vous permettent de rencontrer d’autres assistants maternels mais également d’être mis en relation avec des parents 

Vous avez la possibilité d’être inscrit sur la liste des assistants maternels de votre secteur. Le relais petite enfance remet cette liste aux parents à la recherche d’un mode de garde et ceux qui sont intéressés vous contactent. Une option idéale pour rencontrer des familles. 

L’entretien d’embauche

Vous avez rencontré des parents ayant besoin de faire garder leur enfant ? Maintenant, place à l’entretien d’embauche !  

Il est important de bien vous préparer pour mettre en avant vos compétences, votre expérience, vos diplômes, …. Cet échange permet de convenir de vos missions, des horaires d’accueil, des activités que vous allez proposer aux enfants mais aussi de votre salaire. C’est aussi un moment durant lequel vous pourrez avoir des informations sur l’enfant qui va vous être confié (ses habitudes, son rythme, son alimentation…) et sur les besoins des parents. 

Cette étape est importante : elle permet de discuter de votre future relation de travail avec les parents. C’est le moment idéal pour créer de bonnes bases.  

2. Démarches administratives liées à l’embauche

L’entretien d’embauche s’est bien passé et les parents souhaitent vous confier leur enfant ? Il va désormais vous falloir remplir quelques formalités administratives avant de débuter votre contrat 

L’engagement réciproque 

Vous rencontrez des parents en juillet et il est convenu que la garde de l’enfant se fasse à partir du mois de septembre. sVotre employeur peut rédiger un engagement réciproque. Sécurisant pour la famille comme pour vous, cet engagement permet de garantir votre embauche et réserve une place pour l’enfant.  

Si le contrat de travail n’est pas signé par la suite, la personne qui a décidé de ne pas conclure le contrat verse à l’autre une indemnité. Cette indemnité n’est pas due dès lors que les événements suivants surviennent entre la date de l’engagement réciproque et la date d’effet de l’embauche, : 

– le décès de l’enfant du particulier employeur ; 

– le retrait, la suspension ou le non-renouvellement de l’agrément dont est titulaire l’assistant maternel.  

Il s’agira de présenter un justificatif pour ces situations.  

 

Cette indemnité correspond à un demi-mois de salaire brut. 

Le contrat de travail

Tout d’abord, un contrat de travail va être rédigé par votre particulier employeur. Vous devez obligatoirement avoir un contrat de travail écrit pour chaque enfant gardé, même dans le cadre d’une fratrie. Il permet de conclure votre relation de travail avec les parents.  

Plusieurs informations doivent figurer dans votre contrat :  

  • Sa forme (CDI, CDD) 
  • Les durées des périodes d’essai et d’adaptation 
  • Le nombre de semaines d’accueil 
  • Vos horaires de travail  
  • Votre rémunération 
  • Le nombre de congés payés  
  • Les jours fériés travaillés et non travaillés

 

Il est important de définir vos congés payés et prévoir si vous garderez les enfants durant les jours fériés surtout si vous avez d’autres particuliers employeurs.  

Puisque rédiger un contrat de travail ne s’improvise pas, France Emploi Domicile accompagne les particuliers employeurs dans cette étape.  

Vous souhaitez consulter les modèles de contrat ?  

Je découvre les modèles.

 

Quelques vérifications

Au moment de votre embauche, les parents vont également vérifier quelques informations telles que votre agrément et vos assurances.   

Votre agrément

Obligatoire pour pouvoir accueillir des enfants, il précise le nombre d’enfants que vous pouvez accueillir en même temps à votre domicile.  

Vos assurances 

Vous devrez présenter aux parents votre assurance responsabilité civile professionnelle. Obligatoire aussi, cette assurance couvre les dommages que les enfants pourraient causer et ceux dont ils pourraient être victimes lorsqu’ils sont chez vous.  

Vous transportez les enfants à bord de votre véhicule ? Vous devrez également attester que votre voiture est assurée et présenter votre permis de conduire. De plus, vous percevrez dans ce cas une indemnité kilométrique de la part des parents.  

Dans tous les cas, une copie de vos assurances est à fournir à votre particulier employeur tout comme la copie de votre agrément, qu’il conserve tout au long de l’année. 

3. Quels sont les obligations pour l’obtention de l’agrément
de l’assistant maternel ?

Comme nous l’avons vu, l’agrément est la condition sine qua non pour exercer en tant qu’assistant maternel.

Pour obtenir un agrément et devenir assistant maternel agréé, vous devez remplir quelques obligations :

Faire une demande d’agrément auprès des services de protection maternelle et infantile (PMI) votre département
Suivre une formation de 120 heures organisée et financée par ces services
Passer deux évaluations : l’une pendant et la seconde à l’issue de votre formation
Une fois les acquis évalués et validés, vous recevez une attestation de suivi de ces deux formations et devenez assistant maternel agréé.

Les événements France Emploi Domicile

Protection Sociale des Assistantes Maternelles
Espace Aiguebelle
De 19h30 à 21h30
En savoir plus
Forum de l’orientation du Collège de Drancy
En savoir plus
Tout comprendre sur le contrat de travail de l’assistant maternel !
Salle La Bulle d’Air à La Chapelle-sur-Erdre
De 19h00 à 21h00
En savoir plus