Préparez votre retraite en tant qu’assistant de vie : Conseils

Après de nombreuses années passées à travailler, il est temps pour vous de prendre votre retraite. Ce moment est important et doit être préparé. Découvrez nos conseils pour un départ en toute sérénité.

1. La retraite de l’assistant de vie

Vous êtes assistant de vie et vous vous demandez comment fonctionne votre système de retraite ?  

Grâce à la déclaration par le particulier employeur de votre activité au CESU, vous bénéficiez automatiquement d’une retraite composée de deux allocations :  

  • La retraite de la Sécurité Sociale : il s’agit du régime général, géré par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (commune à tous les salariés) ;  
  • La retraite complémentaire Agirc-Arrco, gérée par le groupe IRCEM (spécifique aux salariés du secteur de l’emploi à domicile entre particuliers). 

2. Le départ à la retraite, une étape à préparer

Un départ à la retraite est une grande étape dans une carrière. Il est donc important d’anticiper car la retraite n’est pas automatique ! Afin de partir en retraite, vous devez faire une demande de dossier de retraite auprès de l’Assurance Retraite et le compléter dès que vous connaissez la date de votre départ. Cette demande doit se faire 6 mois à l’avance. 

Pour partir à la retraite, vous devez : 

  • Avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite fixé à 64 ans. Néanmoins, si les conditions sont requises, vous pouvez partir avant cet âge légal ;  
  • Avoir validé le nombre de trimestres requis : c’est votre année de naissance qui détermine le nombre de trimestres que vous devez valider. 

Par ailleurs, la notion de trimestre de retraite ne correspond pas à un trimestre civil !  

La validation des trimestres

Valider un trimestre représente du temps… mais aussi de l’argent ! En effet, pour valider vos trimestres, vous devez avoir atteint un certain minimum de salaire brut cumulé.  

Afin de valider un trimestre, vous devez avoir gagné au cours de l’année l’équivalent de 150 fois le SMIC horaire. Ainsi en 2023, pour valider un trimestre, il faut avoir gagné au moins 1 690,50 € brut (SMIC horaire au 1er janvier 2023). Dans tous les cas, quel que soit le montant de revenus, vous ne pouvez cumuler que 4 trimestres pour une année civile travaillée. 

Pour calculer votre retraite, 3 types de trimestres sont pris un compte : 

  • Les trimestres cotisés : les trimestres au cours desquels des cotisations de retraite ont été prélevées sur votre revenu ; 
  • Les trimestres assimilés : les trimestres attribués dans certains cas d’inactivité salariale (chômage, maternité, paternité, maladie, service militaire, etc.) ; 
  • Les trimestres supplémentaires pour enfants avec un maximum de 8 trimestres par enfant. 

3. La retraite complémentaire

Comme tous les salariés vous bénéficiez d’une retraite complémentaire qui s’ajoute à votre retraite de base de la Sécurité sociale pour constituer votre retraite globale.  Pour votre secteur d’activité, c’est l’IRCEM qui gère votre retraite complémentaire. 

Il s’agit d’un régime de retraite complémentaire par points, c’est-à-dire que vos cotisations sont converties en points retraite. Et à votre départ en retraite, ces points sont reconvertis en pension de retraite.  

4. L’indemnité conventionnelle de départ volontaire à la retraite

Vous êtes assistant de vie et souhaitez volontairement partir à la retraite ? Bonne nouvelle, vous pouvez bénéficier d’une indemnité ! 

Depuis le 1er janvier 2023, si vous décidez de rompre votre contrat de travail en partant volontairement à la retraite, vous pouvez bénéficier d’une indemnité de départ volontaire à la retraite sous certaines conditions. 

Cette indemnité vous est versée si vous justifiez :  

  • De 10 ans d’ancienneté continue ou discontinue dans la branche, auprès d’un ou plusieurs employeurs ; 
  • De 5 ans d’ancienneté continue ou discontinue dans la branche, auprès d’un ou plusieurs employeurs sur les 7 dernières années qui précèdent la date effective de votre départ à la retraite. 

Cette indemnité est calculée en fonction de deux critères : 

  • Votre ancienneté ;  
  • La moyenne mensuelle de vos salaires bruts perçus au cours des 60, 12 ou 3 derniers mois calendaires qui précèdent la date effective de votre départ à la retraite.  
Ancienneté  Montant de l’indemnité 
Entre 10 et 15 ans  1 mois de salaire  
Entre 15 et 20 ans  1,5 mois de salaire  
Entre 20 et 30 ans  2 mois de salaire  
Au-delà de 30 ans  2,5 mois de salaire  

 

Vous souhaitez estimer le montant de votre assurance retraite ? France Emploi Domicile vous accompagne.  

 

Les actualités de l’emploi à domicile

Montant net social CAF pour les salariés à domicile et assistantes maternelles : cela va-t-il faire baisser les aides en 2024 ?

Le montant net social est apparu sur les fiches de paie CESU et Pajemploi en 2024. A quoi sert-il ? Explications

Lire plus
Emploi à domicile, les nouveautés depuis le 1er janvier 2024

Du 16 au 23 mars, c’est l’occasion de réunir professionnels, parents et enfants autour de spectacles, jeux, ateliers de dessin ou de musique…

Lire plus
Semaine Nationale de la Petite Enfance 2024 : une 11e édition très attendue !

Du 16 au 23 mars, c’est l’occasion de réunir professionnels, parents et enfants autour de spectacles, jeux, ateliers de dessin ou de musique…

Lire plus

Les événements France Emploi Domicile

Forum Petite Enfance – Montreuil
Hôtel de Ville
De 14h00 à 18h00
En savoir plus
Forum Petite Enfance – Neuily-sur-Seine
Théâtre des Sablons
De 10h00 à 13h00
En savoir plus
Protection Sociale des Assistantes Maternelles
Espace Aiguebelle
De 19h30 à 21h30
En savoir plus