Pourquoi les salaires horaires moyens des salariés des particuliers employeurs augmentent

Rappelons tout d’abord que ces chiffres sont des moyennes, ce qui veut dire que certains particuliers employeurs rémunèrent leur salarié au-dessus de cette moyenne et d’autres en dessous des moyennes publiées.

Quels sont les résultats de l’enquête dévoilée par l’Observatoire ?

Rappelons tout d’abord que ces chiffres sont des moyennes, ce qui veut dire que certains particuliers employeurs rémunèrent leur salarié au-dessus de cette moyenne et d’autres en dessous des moyennes publiées. Ce sont donc des indicateurs qui expriment une tendance générale et pas forcément une réalité vécue par tous les particuliers employeurs et leur salarié.

Les constatations :

  • Les salaires horaires moyens augmentent pour la troisième année consécutive
  • Tous les métiers sont concernés : assistants de vie, gardes d’enfants à domicile, employés familiaux, assistants maternels
  • Les minimums conventionnels des premiers niveaux de salaire se situent au-dessus du Smic pour les métiers d’assistant de vie, d’employé familial et de garde d’enfants à domicile, et au-dessus du minimum légal pour les assistants maternels, ce qui constitue un engagement des partenaires sociaux.

 

Quelles sont les augmentations observées ?

Voici les salaires horaires nets moyens versés par les particuliers employeurs en 2022, selon les métiers :

  • Assistant de vie : 11,98 euros net par heure (+ 5,5 % en 2022)
  • Employé familial : 11,82 euros net par heure (+ 4 % en 2022)
  • Garde d’enfants à domicile : 10,07 euros net par heure (+ 4,2 % en 2022)
  • Assistant maternel : 3,78 euros net par heure et par enfant accueilli (+ 2,4 % en 2022)

 

Pourquoi les salaires augmentent-ils ?

Il existe plusieurs raisons à ces augmentations de salaire :

  • Le niveau élevé de l’inflation : Après la crise de la Covid-19 et la reprise économique, la hausse des coûts sur les matières premières et sur les prix de l’énergie ont nécessité des réajustements de salaire. L’inflation a ainsi augmenté de 5,2 % en 2022.
  • La pénurie de main-d’œuvre : d’ici 2030, 800 000 nouveaux professionnels seront à recruter au sein du secteur pour compenser les départs à la retraite des salariés actuels et accompagner le vieillissement de la population qui nécessitera plus d’assistant de vie qu’à présent. Cette tension sur le recrutement est déjà d’actualité. Notre secteur est l’un des principaux concernés selon un avis sur les métiers en tension adopté par le CESE en 2022, porté par Pierre-Olivier Ruchenstain, directeur général de la Fédération des Particuliers Employeurs de France (Fepem).
  • Une politique de revalorisation des salaires minimums au sein de la branche : les partenaires sociaux ont fait le choix de renforcer l’attractivité des métiers du secteur des particuliers employeurs pour les rendre plus compétitifs par rapport à d’autres métiers ou d’autres formes d’emploi que celle de l’emploi direct pour les assistants maternels, assistants de vie, gardes d’enfants et employés familiaux. Ainsi en 2022, il y a eu 4 revalorisations des minimums conventionnels et la volonté de toujours maintenir ce minimum au-dessus du Smic horaire.

Comment le secteur accompagne-t-il les particuliers employeurs dans la rémunération de leur salarié ?

L’emploi direct est sans intermédiaire. Il n’y a donc pas d’entreprise qui prélève, en plus du salaire, une partie de la somme versée par son client pour payer ses frais de gestion, d’infrastructure, et d’équipements. C’est un avantage pour le salarié qui devient libre de choisir son employeur et peut négocier lui-même son salaire. C’est aussi un avantage pour l’employeur qui bénéficie d’un tarif plus avantageux.

Cependant le particulier employeur doit payer des charges sur les salaires et le secteur s’emploie à rendre le coût de l’emploi direct entre particuliers extrêmement compétitif par rapport à d’autres formes de recours à une assistante de vie, une assistante maternelle ou pour de l’entretien du domicile. On peut citer les aides suivantes :

  • Le crédit d’impôt : 50 % de la somme versée est payée par l’Etat (dans la limite d’un plafond autorisé). Elle est immédiate et déduite automatiquement du salaire versé. Ce dispositif s’étend progressivement depuis janvier 2022.
  • La déduction forfaitaire des cotisations patronales de 2 €/heure
  • Le complément de libre choix du mode de garde versée par la CAF ou la MSA
  • L’APA versée par le département
  • La prestation de compensation du handicap (PCH) également versée par le département

Par ailleurs, la fédération des particuliers employeurs continue d’œuvrer pour que le marché du travail dans le secteur se stabilise et qu’à l’avenir les ressources professionnelles soient plus nombreuses. Ainsi de nombreux projets sont en cours ou à l’étude :

  • Le recours à l’apprentissage pour faire découvrir les métiers du domicile aux plus jeunes
  • Le Lab Migration pour la formation et l’emploi des personnes nées à l’étranger, présentes sur notre sol.
  • Des services d’accompagnement dans la gestion et la mise en relation des particuliers avec les salariés
  • Le développement du label de confiance Qualimandat pour les emplois mandataires

Pour en savoir plus sur le salaire des assistantes maternelles, assistantes de vie, gardes d’enfants, ou pour l’entretien de votre domicile, dans votre région, retrouvez toutes les infographies publiées par l’Observatoire de l’emploi à domicile.

 

envelope

Je me tiens informé

Je m'inscris à la newsletter France Emploi Domicile

C'est parti

Les actualités de l'emploi à domicile

Top 5 des meilleurs cadeaux pour une nounou en fin de contrat

🎉 Vous êtes sur le point de dire au revoir à votre assistante maternelle ou à la garde à domicile qui a pris soin de vos enfants pendant des mois, voire des années. Pour lui témoigner votre gratitude, rien de tel qu'un cadeau bien pensé.

Découvrez notre sélection des meilleurs cadeaux à offrir à une nounou pour sa fin de contrat !