Conférence de presse de rentrée de la Fédération des particuliers employeurs

La Fepem a dévoilé durant la conférence de presse les premiers chiffres rapportés par l’Observatoire de l’emploi à domicile dans son dernier baromètre consacré au crédit d’impôt.

Les données chiffrées du secteur

La Fepem a dévoilé durant la conférence de presse les premiers chiffres rapportés par l’Observatoire de l’emploi à domicile dans son dernier baromètre consacré au crédit d’impôt.

  • Les particuliers employeurs bénéficiaires de ce crédit d’impôt sont au nombre de 2,3 millions
  • Le montant du crédit d’impôt versé aux particuliers employeurs pour l’emploi à domicile est évalué pour la première fois à 2,9 milliards d’euros
  • Surtout, les gains pour la sécurité sociale s’élèvent de leur côté à 2,3 milliards d’euros sous forme de cotisations sociales

 

Lorsqu’un particulier employeur reçoit 100 € en crédit d’impôt, il reverse 79 € à la Sécurité social en déclarant son salarié.

En outre, d’autres recettes non évaluées bénéficient aux finances publiques :

  • L’impôt sur le revenu de l’emploi déclaré, qui n’existerait pas sans le crédit d’impôt
  • La TVA générée par la consommation du salarié
  • Les économies sur les indemnités chômage et le RSA

 

Le bénéfice du crédit d’impôt pour le particulier employeur est évident et très incitatif à la déclaration de l’emploi d’un salarié à l’administration, laquelle récolte tous les avantages financiers énumérés plus haut.

 

Le 43e Baromètre évalue pour la première fois les coûts et les bénéfices du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile pour les finances publiques et les particuliers employeurs. Soutien à l’emploi déclaré, au taux d’activité des femmes, au maintien à domicile des plus âgés, les effets économiques et sociaux sont nombreux et vertueux. Vous pouvez le télécharger à cette adresse.

Quels sont les autres sujets abordés durant la conférence de presse ?

La Fepem a formulé plusieurs de ses engagements et décrit les actions qu’elle mène pour développer le modèle d’emploi de la branche :

  • L’attention portée par la Fepem à l’attractivité des métiers du secteur notamment à travers un dialogue social exemplaire avec les organisations salariales de la branche.
  • La contribution du secteur des particuliers employeurs et de l’emploi à domicile à la politique d’accueil de la petite enfance face à pénurie présente et future des places d’accueil.
  • La demande d’un tarif de référence de l’APA pour lutter contre l’iniquité de cette aide qui varie selon les dispositifs et les territoires.
  • L’ouverture du champ des dépenses éligibles à la PCH comme les indemnités de licenciement afin de compenser plus justement les dépenses liées à la perte d’autonomie.
  • Le soutien de la Fepem à une politique migratoire de travail
  • Le lancement au mois de novembre de France Emploi Domicile, un site d’informations et de services à l’attention des particuliers employeurs et des salariés du secteur.

 

envelope

Je me tiens informé

Je m’inscris à la newsletter France Emploi Domicile

C'est parti

Les actualités de l'emploi à domicile